Saint-Pal-de-Chalencon, petite cité de caractère

saint-pal-de-chalencon

 

Un village riche de son histoire…

saint-pal-de-chalencon-porte-nordHabité depuis une époque très reculée, Saint-Pal-de-Chalencon, possède des preuves attestées de son existence ancienne telles que des pierres à bassin, un dolmen, et le château primitif.
Sans doute au départ le château était une simple maison forte qui n’a cessé de s’améliorer et de se renforcer au fil des générations. Il est probable que les masses rocheuses qui servent d’assises au château actuel furent utilisées dès le début, et qu’une église primitive, plus petite qu’aujourd’hui était intégrée à ce système de défense, contribuant ainsi à sa protection.

Les 1ers seigneurs de Saint-Pal n’étaient pas des Chalencon mais la présence de la famille, originaire du Velay, est attestée dès 1179 en la personne de Bertrand de Chalencon.
L’éclat de leur fief ne cessa d’augmenter au Moyen-âge et durant la Renaissance.
C’est la Révolution française qui portera un coup fatal à la petite société cultivée qui vivait autour de la seigneurie de Chalencon.

Une des branches cadette de la famille a accédé en 1949 au trône de Monaco, en la personne du prince souverain Rainier III. La maison de Chalencon-Polignac se maintient actuellement sur le trône monégasque en la personne du prince souverain Albert II de Monaco (né en 1958), fils de Rainier III.

Cité médiévale, Saint-Pal-de-Chalencon offre aujourd’hui aux amateurs de vieilles pierres de nombreux sujets de curiosité.

Au hasard des rues, on découvrira un riche patrimoine historique, enceinte fortifiée du bourg où subsistent encore quelques tours et trois portes (dont deux classés et une inscrite), vieilles maisons à tourelles dans le bourg ou avec fenêtres à meneaux mais aussi maison d’assemblée, four à pain au hameau de «Combreaux», et quelques magnifiques croix sculptées dans les hameaux.

Le château est un des seuls à ne pas être en ruines dans la région, ce château féodal remanié au XVe siècle, domine de sa masse et de ses trois tours l’escarpement de Saint-Pal. L’ancienne cour, accolée à l’église est devenue (en 1820) place publique par démolition de son mur oriental et de la tour nord.

st-pal-de-chalencon-petite-cite-de-caracteresaint-pal-de-chalencon-porte-ouest

 

 

 

 

 

 

 

 

A quelques kilomètres, vous pouvez admirer un polissoir datant de l’époque de la pierre taillée, époque de la pierre polie, dite aussi époque néolithique, cette dernière allant approximativement de 5000 à 2500 avant Jésus-Christ.
Les polissoirs connus sont rares, ils servaient à tailler pierres et outils. Ce rocher est le Chier Marty « Le rocher Martin » (déformé par le cadastre en CHA MARTY, C.62), ainsi appelé du nom de l’Apôtre des Gaules, dont les pieds de la monture auraient imprimé sur le roc les deux profondes entailles qui s’y remarquent.
Vous pouvez y accéder grâce au sentier découverte.

 

Découvrir Visiter Bouger Séjourner Savourer Se divertir